Pour les personnes âgées qui sont en situation de perte d’autonomie, il existe une allocation leur permettant de financer le recours à une aide à domicile ou aux services d’un établissement spécialisé.

Qu’est-ce que l’APA ?

L’APA ou l’allocation personnalisée d’autonomie est une aide accordée à certaines personnes âgées (il y a tout de même des exceptions) soit :

  • Pour leur permettre de ne pas avoir à se déplacer de leurs domiciles et dans ce cas l’aide est appelée APA à domicile
  • Ou bien pour leur permettre de régler les frais relatifs à la dépendance pour un établissement spécialisé dans l’accueil de personnes âgées comme par exemple un EHPAD.

Quelles sont les conditions pour y avoir droit et quel est son montant ?

Pour connaître les conditions qui permettent d’en profiter, il faut d’abord connaître la grille AGGIR (Autonomie, Gérontologie, Groupes Iso-Ressources). Il s’agit d’une grille qui définit différents degrés de dépendance chez les personnes âgées et les classe en 6 catégories ou Groupes Iso-Ressources (GIR). Il se base sur la capacité des personnes âgées à réaliser un certain nombre d’actions courantes au quotidien et à les reproduire sans assistance. Le groupes sont les suivants :

  • GIR 1 : ces personnes sont contraintes de rester clouées au lit ou au fauteuil et ont besoin d’une assistance permanente.
  • GIR 2 : il peut s’agit des personnes qui sont grandement limitées dans leurs déplacement mais qui ont conservé une partie de leurs fonctions intellectuelles ou bien des personnes qui peuvent encore se déplacer mais dont les facultés mentales sont diminuées.
  • GIR 3 : Il s’agit des personnes dont l’autonomie physique est demeurée intacte mais qui ont une mobilité plus ou moins réduite nécessitant ainsi une assistance dans certaines tâches du quotidien.
  • GIR 4 : c’est les personnes dont la mobilité est affectée mais pour un nombre limité d’activités quotidiennes.
  • GIR 5 : ce sont les personnes réclamant une assistance dans très peu d’activités quotidiennes.
  • GIR 6 : il s’agit des personnes âgées qui ont conservé leur autonomie pour la plupart des activités quotidiennes.

Les conditions pour en profiter sont :

  • Avoir un âge minimal de 60 ans.
  • Faire partie d’une des catégories GIR 1, GIR 2, GIR 3 ou GIR 4.
  • Ne pas toucher quelques autres aides étatiques notamment l’allocation pour l’aide ménagère à domicile et la prestation de compensation du handicap (PCH).

Le montant de l’APA dépend :

  • De la catégorie GIR à laquelle appartient le bénéficiaire. Le maximum pouvant être attribué est de 1719,93 euros pour la catégorie GIR 1 et le minimum est de 665,60 euros pour la catégorie GIR 4.
  • De la nature de l’aide dont le principal intéressé bénéficie (aide à domicile ou en établissement spécialisé).
  • Des revenus du bénéficiaire car il y a une certaine portion qu’il doit lui-même payer. Ainsi, les personnes qui ont des revenus mensuels inférieurs à 802,93 euros sont exemptées de participation financière tandis que les personnes qui touchent plus de 2957,02 euros doivent contribuer à hauteur de 90% aux montants des services d’assistance.

Golrish propose également :