Comme tout appareil, il arrive que les cigarettes électroniques rencontrent quelques dysfonctionnements. Parmi ces derniers figure le goût brûlé du clearomisateur. Découvrez dans cet article quelques astuces au cas où vous rencontrerez ce genre de difficulté.

Nettoyer et amorcer la résistance

Pour remédier au goût brûlé de votre clearomiseur, il est recommandé avant toute chose un nettoyage à fond de votre résistance. Avec de l’eau chaude et du coton imbibé d’alcool, vous passerez à plusieurs reprises la résistance au peigne fin. Vous vous assurerez qu’elle a été débarrassée de tout débris avant de la sécher. Le nettoyage permet de prévenir les touches brûlées et de garantir une utilisation optimale.

Secundo, c’est l’étape de l’amorçage. Il est indispensable d’amorcer votre résistance si vous en êtes à la première utilisation. Pour le faire, vous ajouterez quelques gouttes d’e-liquide sur les fins cotons nichés dans la résistance. Cela facilite l’humidité du coton et parallèlement la première utilisation. Par contre, si la résistance est vieille, faible ou présente une quelconque faille, il est préférable de la remplacer.

Vérifier le niveau d’e-liquide

Le clearomiseur doit être toujours rempli d’e-liquide. Il doit contenir un maximum d’e-liquide afin de faciliter son absorption par la mèche pendant que vous fumez. Autrement dit, l’e-liquide ne doit jamais manquer dans le clearomiseur pendant que vous fumez. Le cas contraire mettrait la mèche sèche au contact de la résistance qui la brûlera. D’où le goût brûlé. De même, nous vous conseillons de songer à la qualité de l’e-liquide. Ce dernier ne doit pas être épais afin de rendre facile son absorption par la mèche. L’e-liquide est un élément indispensable à vérifier minutieusement avant chaque utilisation. Tâchez également de ne pas stocker les e-liquides dans le froid.

Opter pour un e-liquide au PG élevé

Deux éléments primordiaux traduisent la teneur de votre e-liquide. Il s’agit du :

  • PG (le propylène glycol)
  • VG (la glycérine végétale).

Contrairement au VG, le PG est très liquide et contient une basse teneur en sucre. Il est compatible avec les toutes les résistances. Il est moins dense et facilite l’absorption rapide de l’e-liquide. Cependant, si vous préférez le VG, il faut vous assurer d’avoir une résistance adaptée.

Utiliser une mèche fine et non abîmée

La mèche sert de conduit de l’e-liquide au clearomiseur. Plus elle est épaisse et plus difficile sera l’absorption de l’e-liquide. Il faut alors opter pour une petite mèche capable de s’imbiber d’une quantité importante de liquide. Au cas où elle serait usée ou aurait déjà brûlé une fois, son changement est obligatoire. Cela permet d’éviter le goût brûlé et de sentir l’arôme désiré.

Se rassurer d’un voltage adapté

Toutes les résistances possèdent une plage de puissance c’est-à-dire le voltage auquel elles peuvent résister ou non. Un voltage élevé consumera sans doute la résistance de votre clearomiseur et produira un goût brûlé. L’idéal est alors de suivre les indications inscrites sur la résistance. Vous pouvez également vous rapprocher de votre distributeur pour plus d’informations.

Le goût cramé est l’un des problèmes les plus fréquents qui semblent limiter l’utilisation des e-cigarettes. Il est souvent causé par un manque de rigueur dans l’utilisation des cigarettes électroniques. Cependant, avec un certain nombre de précautions, vous pouvez vapoter en toute tranquillité sans goût de brûlé.