Prendre du recul est un processus qui s’apprend. En effet, il y a des périodes dans la vie où cet apprentissage devient plus qu’indispensable. Parfois, on est pris dans le tourbillon des mauvaises nouvelles, des actualités anxiogènes, des écueils qui s’entassent et tout cela s’avère très pesant. C’est pourquoi il est important de prendre de la distance dans le but de ne pas se perdre dans le pessimisme et le ressassement d’idées noires et destructrices. Le tout est de savoir lâcher prise et gagner confiance en soi.

Comment faire pour prendre du recul ?

Il y a des méthodes simples pour apprendre à se distancier de ses problèmes et d’un quotidien qui peut paraître pesant.

Parmi celles-ci :

  • Se débarrasser de la négativité : la vision que l’on a du monde (désastreuse ou joyeuse) dépend complètement de notre façon de percevoir les choses. Le monde n’est ni beau, ni laid, ni juste, ni injuste, disait Saint Exupéry. Si notre attention est portée exclusivement sur ce qui ne va pas, ce qui est bancal et chancelant, cela a une influence directe sur notre psychisme. Et en ne retenant et remarquant que ces choses négatives, on passe inévitablement à côté de toutes les choses belles et positives.
  • Vivre l’instant présent : « carpe diem » est érigé en slogan, mais n’est pas toujours appliqué par tout le monde. Il y a deux états d’esprit qui empêchent l’individu de vivre l’instant présent : vivre dans les regrets du passé et son lot de nostalgie ou vivre dans l’inquiétude du futur que l’on imagine forcément menaçant et incertain.
  • Se défaire des qu’en dira-t-on : dans des sociétés où pullulent les préjugés, les poncifs, les critiques systématiques et infondées, la solution est de s’en défaire et de s’en distancier. En effet, il est vital d’apprendre à se soucier uniquement de ce qui dépend de nous et non d’autrui.
  • Lister ses réussites : dans la perspective d’affiner et d’agrandir sa confiance en soi, il est important de garder en tête ses réussites, tout ce que l’on a accompli et réalisé, et ainsi détourner son attention des échecs passés, car désormais révolus.

Prendre du recul par rapport à l’actualité

L’actualité retenue par les médias est souvent anxiogène et cela participe grandement à décupler ses peurs, son stress, son anxiété et ses réticences envers l’autre. Certes, il est important de s’informer, mais à dose homéopathique. Les événements tragiques ont tendance à occuper l’essentiel des actualités médiatiques et bénéficient ainsi d’un effet de loupe phénoménal. En effet, les trains qui arrivent à l’heure n’y sont jamais mentionnés. C’est pourquoi il faut apprendre à prendre du recul et s’en distancer.